Le président américain Donald Trump nommera Amy Coney Barrett, une des favorites des conservateurs sociaux, comme nouvelle juge de la Cour suprême.

La décision du président – qui sera révélée samedi à la Maison Blanche – a été confirmée au partenaire américain de la BBC, CBS News et à d’autres médias américains.

Elle remplacerait la juge libérale Ruth Bader Ginsburg, décédée vendredi.

La nomination mènera à une lutte acharnée au Sénat pour la faire confirmer, tandis que les élections à la Maison Blanche se cachent en novembre.

CBS – citant plusieurs sources impliquées ou familières avec le processus de sélection – a rapporté que le président avait pris une décision sur le juge Barrett.

S’ils sont confirmés, les juges conservateurs auront une majorité de 6-3 dans la plus haute cour américaine dans un avenir prévisible.

Amy Coney Barrett, 48 ans, serait la troisième juge nommée à la magistrature par ce président républicain, après Neil Gorsuch en 2017 et Brett Kavanaugh en 2018.

Les neuf juges sont nommés à vie et leurs décisions peuvent façonner la politique publique, des armes à feu et du droit de vote à l’avortement et au financement de la campagne, longtemps après que les présidents qui les ont nommés quittent leurs fonctions.

Ces dernières années, le tribunal a étendu le mariage homosexuel aux 50 États, autorisé l’interdiction de voyager de M. Trump et reporté un plan américain de réduction des émissions de carbone pendant que des appels étaient déposés.

LIRE  bientôt une interconnexion avec le Soudan du Sud pour y exporter de l'électricité