Note de l’éditeur: Obtenez ce récapitulatif hebdomadaire gratuit des nouvelles de TechCrunch auquel toute startup peut accéder par e-mail tous les samedis matin (7h PT). Inscrivez-vous ici.

L’attente a été longue, mais cette semaine, le moment était venu: Airbnb a finalement présenté son S-1, tout comme Affirm, C3.ai, Roblox et Wish. Nous sommes susceptibles de voir ces cinq récompenses sur les marchés publics avant la fin d’une année déjà dépassante pour les introductions en bourse dans le domaine de la technologie. La pandémie et les troubles politiques en cours n’étaient apparemment pas assez effrayants.

Pour la prochaine décennie, gardez à l’esprit que nous verrons une propagation plus uniforme des entreprises technologiques sur le marché boursier. Bon nombre des entreprises ci-dessus sont piégées depuis des années derrière des stratégies de croissance financées par des fonds privés. Aujourd’hui, cependant, l’industrie a une meilleure compréhension des SPAC et des inscriptions directes, ainsi que des différentes voies de financement. Les entreprises ont plus d’options depuis leur création sur la façon de se développer et de partir un jour. Les investisseurs gouvernementaux en 2020 semblent également avoir une meilleure appréciation des chiffres de revenus actuels et des opportunités de croissance futures pour les entreprises technologiques. Eh bien, je me souviens encore de tous les génies qui se sont vantés de court-circuiter l’introduction en bourse sur Facebook il n’y a pas longtemps.

Verrons-nous une répartition plus uniforme de l’origine des introductions en bourse? Bien que tous les déclarants de cette semaine aient leur siège à San Francisco ou dans les environs, cela ressemble maintenant presque à une référence fortuite aux années de création de ces entreprises. De plus en plus d’États ont frappé leurs propres licornes, avec Root Insurance, basée dans l’Ohio, récemment devenue publique et Qualtrics, basée dans l’Utah, allant dans cette direction (retour). Les startups technologiques, quant à elles, sont mondiales et de nombreux pays s’efforcent de garder leurs licornes plus près de chez eux que New York.

Sur les gros titres de TechCrunch et Extra Crunch:

Si vous n’avez pas gagné 1 milliard de dollars cette semaine, votre VC ne va pas bien (EC)

Joindre des fichiers pour devenir publics

Dépôt d’introduction en bourse d’Affirm: un regard sur l’économie, les bénéfices et la concentration des revenus (CE)

Fichiers Airbnb à rendre publics

5 questions de la soumission à l’introduction en bourse d’Airbnb (CE)

Les gagnants du VC et le fondateur de l’IPO (EC) d’Airbnb

Fichiers Roblox à rendre publics

Que vaut Roblox? (CE)

Je souhaite que les fichiers deviennent publics avec 100 millions d’utilisateurs actifs par mois, 1,75 milliard de dollars de revenus en 2020 jusqu’à présent

Extraction du dossier d’introduction en bourse C3.ai (CE)

Avec une introduction en bourse en 2021, que savons-nous de la performance de Robinhood au troisième trimestre? (CE)

(Photo par Win McNamee / Getty Images)

Que signifie une administration Biden pour la technologie?

Que fait Joe Biden en tant que président sur la politique technologique? D’une part, les entreprises technologiques ne rentreront peut-être pas trop tôt à la Maison Blanche. «Tout compte fait, nous voyons quelques noms familiers dans le mélange, mais 2020 n’est pas 2008», explique Taylor Hatmaker à propos d’éventuelles nominations présidentielles par l’industrie. «Les entreprises technologiques qui sont devenues des enfants en or au cours de la dernière décennie sont désormais radioactives. La réglementation se profile à l’horizon dans toutes les directions. Quelles que soient les priorités politiques émises par l’administration Biden, l’ère technocratique dorée d’Obama est révolue et nous sommes confrontés à quelque chose de nouveau. « 

Cependant, les industries technologiques et les entreprises qui se concentrent sur des objectifs communs peuvent trouver un soutien. Dans une évaluation de la politique de changement climatique de Biden, Jon Shieber examine les grands projets d’infrastructure verte qui pourraient être en cours.

Toute politique poursuivie par un gouvernement Biden devrait généralement se concentrer sur les opportunités économiques, et une grande partie du plan proposé par la campagne répond à ce besoin. L’une des principales thèses était que ce serait: «  créer de bons emplois pour les syndicats et la classe moyenne dans les communautés défavorisées, remédier aux abus dans les communautés les plus touchées par la pollution et faire ressortir les meilleures idées notre grande nation – rurale, urbaine et tribale », indique le site Web de transition. Un accent précoce sur les infrastructures de réseau et de services publics pourrait créer d’importantes opportunités de création d’emplois à travers l’Amérique – et stimuler les entreprises technologiques. «Notre infrastructure électrique est ancienne, obsolète et dangereuse», a déclaré Abe Yokell, co-fondateur de la société de capital-risque axée sur l’énergie et le climat Congruent Ventures. «Du point de vue des infrastructures, la distribution de transport a vraiment besoin d’être modernisée et il y a eu un sous-investissement au fil des ans. Et c’est en ligne directe avec le déploiement des énergies renouvelables aux États-Unis et l’électrification de tout. « 

L'armature est posée avant de couler un panneau de ciment pour un appartement à San Francisco, en Californie.

Crédits d’image: Steve Proehl (Ouvre dans une nouvelle fenêtre) / Getty Images

L’avenir de la technologie de la construction

Les pénuries de main-d’œuvre qualifiée cette année s’accumulent en plus des défis traditionnels de l’industrie de la construction. En conséquence, l’adoption de la technologie prend de l’ampleur dans le monde réel, écrit Allison Xu de Bain Capital Ventures dans une chronique pour Extra Crunch cette semaine. Elle cartographie six grandes catégories de construction où les startups technologiques émergent, notamment la conception de projets, la conception et l’ingénierie, la pré-construction, l’exécution de la construction, la post-construction et la gestion de la construction. Voici un extrait de l’article sur ce dernier élément:

  • Comment ça marche aujourd’hui: Les équipes de gestion de la construction et des opérations gèrent le projet de bout en bout, avec des fonctions telles que la gestion des documents, les données et les informations, la comptabilité, les finances, les RH / paie, etc.
  • Principaux défis: La complexité du chantier se traduit par une paperasse très complexe et encombrante qui accompagne chaque projet. La gestion du processus nécessite une communication et une coordination entre de nombreuses parties prenantes.
  • Comment la technologie peut relever les défis: Les nuances du processus de construction multipartite méritent d’être valorisées dans une approche verticale de la gestion du projet. Les outils de gestion de la construction tels que Procore, Hyphen Solutions et IngeniousIO ont créé des moyens pour les entrepreneurs de coordonner et de suivre de manière transparente le processus de bout en bout. D’autres acteurs tels que Levelset ont adopté une approche spécifique à la construction pour des fonctionnalités telles que la gestion des factures et les paiements.

Siège virtuel après la pandémie?

Les solutions de travail de l’ère de la pandémie, telles que les salles de réunion en ligne pour les équipes, évoluent vers une réalité moins certaine, basée sur les vaccins. Sommes-nous tous allés si loin qu’ils auront un vrai marché après tout? Natasha Mascarenhas s’adresse à certaines des meilleures entreprises pour voir à quoi cela ressemble, voici plus:

Dans le but de rendre le travail à distance plus spontané, des dizaines de nouvelles startups travaillent à créer des sièges virtuels pour les équipes distribuées. Les trois qui ont atteint le sommet comprennent Branch, construit par les joueurs de la génération Z; Rassembler, créé par des ingénieurs construisant un zoom gamifié; et Huddle, qui est toujours en secret.

Les plateformes s’affrontent toutes pour prouver que le monde est prêt à faire partie des espaces de travail virtuels. Profitant de la culture du jeu multijoueur, les startups utilisent la technologie spatiale, les animations et les outils de productivité pour créer un métaverse dédié au travail.

Le plus grand défi pour nous? Les startups doivent convaincre les capital-risqueurs et les utilisateurs qu’ils sont plus que des Sims pour l’entreprise ou une conversation Zoom toujours active. Le succès potentiel pourrait indiquer comment l’avenir du travail combinera le jeu et la socialisation pour des équipes dispersées.

Autour de TechCrunch

Le chef de l’US Space Force, le général John W. ‘Jay’ Raymond, se joint à nous à TechCrunch Sessions: Space

LIRE  Elon Musk dit qu'il y aura une mise à jour pour son programme de développement de vaisseau spatial dans trois semaines

David Limp, chef du projet Kuiper d’Amazon, arrive à TC Sessions: Space

Pendant la semaine

TechCrunch

Contre toute attente: l’énorme force des fondateurs immigrés

S16 Angel Fund lance une communauté de fondateurs pour investir dans d’autres fondateurs

Financial Venture Studio, la fintech de pré-amorçage, ferme son premier fonds pour s’appuyer sur l’héritage de ses meilleurs investissements

Comment les sports électroniques peuvent sauver les collèges

Pourquoi les entreprises de télésanté traitent-elles les soins de santé comme l’économie des petits boulots?

Une décision de justice en faveur de la startup UpCodes peut aider à façonner le libre accès à la loi

Crunch supplémentaire

Zoom Apps sera-t-il la prochaine plateforme de démarrage à chaud?

L’économie de la publicité sur Internet est-elle sur le point d’imploser?

Les nouveaux talents locaux et le capital-risque alimentent la renaissance technologique de l’Italie

Pourquoi certains VC préfèrent travailler avec des nouveaux fondateurs

3 tactiques de croissance qui nous ont aidés à dépasser Noom et Weight Watchers

Un rapport sur les nouvelles règles de financement participatif en actions de la SEC

#EquityPod

De Alex Wilhelm:

Bonjour et bienvenue sur Equity, le podcast axé sur le capital-risque de TechCrunch (maintenant sur Twitter!), où nous extrayons les chiffres derrière les titres.

Cette semaine a été incroyablement chargée. De plus, avec une semaine qui comprenait à la fois les dépôts d’Airbnb et d’Affirm IPO, une multitude de méga tours pour de nouvelles licornes, des événements de financement plus petits et fascinants et de nouveaux fonds?

Nous avions donc beaucoup à traverser, mais avec Chris et Danny et Natasha et votre serviteur, nous avons fouillé dans la tête:

  • Affirm a déposé une demande de publication! La licorne fintech est grande, grandit et perd moins d’argent avec le temps. Nous avons été très impressionnés par notre premier regard. Quand nous avons eu un peu plus de temps, nous avons creusé plus profondément et avons trouvé quelques faiblesses. Pourtant, Affirm devient public et n’est pas en mauvaise posture.
  • Airbnb a déposé une demande et nous nous sommes lancés dans un Equity Shot dès que possible mardi pour nous tenir au courant des nouvelles. Depuis lors, Danny s’est frayé un chemin dans le cercle des capital-risqueurs – un sous-ensemble étonnamment restreint d’entreprises! – et nous avons également posé quelques questions sur les finances de l’entreprise.
  • Robinhood aurait une introduction en bourse dans les livres, nous avons donc parlé un peu de ce que nous savons de la croissance du troisième trimestre.
  • Et puis il y a eu l’edtech, comme toujours. Cette semaine, nous avons parlé du soutien de Tencent à Udemy, de la relance de Duolingo et de Transfr en ramassant une Serie A que nous pensions super intéressante.
  • Danny voulait parler de la série Trust & Will A. Nous avons essayé de ne pas trop plaisanter.
  • ZenBusiness a également levé 55 millions de dollars dans une série B démesurée.
  • Financial Venture Studio a créé un nouveau fonds pour réduire les petits chèques dans les startups fintech. Nous pensons que c’est génial. Surtout compte tenu de ce que nous savons de ce qui se passe dans le monde des entreprises fintech.
  • Et Natasha nous a fait découvrir sa dernière plongée profonde, un aperçu du monde du siège virtuel. Cela a conduit à la pire blague de la série.

Quelle semaine! Trois épisodes, quelques nouveaux disques et un nous très fatigué après toute l’action. Lundi plus!

L’équité baisse tous les lundis à 7 heures du matin PDT et le jeudi après-midi aussi vite que possible, alors abonnez-vous aux podcasts Apple, à Overcast, à Spotify et à tous les castings.