(Agence Ecofin) – L’Egypte s’est engagée à établir une économie verte pour réduire sa vulnérabilité au changement climatique et compte sur ses ressources naturelles pour poursuivre sa marche vers le développement. Une initiative fortement soutenue par le Japon.

Le Japon, à travers son Agence de coopération internationale (JICA), vient d’allouer 240 millions de dollars à l’Égypte pour financer son économie verte et le développement des ressources énergétiques renouvelables sur son territoire. Les fonds de cet accord de partenariat aideront également à atténuer les effets du changement climatique dans le pays.

L’Égypte a mis en place une stratégie nationale en 2016 pour promouvoir l’économie verte. Il se concentre principalement sur l’agriculture, l’eau, l’énergie et la gestion des déchets et comprend 28 projets. Il est mis en œuvre avec le soutien du Centre pour l’environnement et le développement pour la région arabe et l’Europe et le Programme des Nations Unies pour l’environnement.

Le pays s’est fixé comme objectif de tirer 42% de son énergie de sources renouvelables d’ici 2035. Cette partie sera également le principal bénéficiaire de la dotation financière. En outre, face à des pénuries d’eau croissantes, le pays a pris des initiatives pour améliorer ses approvisionnements en eau.

Gwladys Johnson Akinocho

LIRE  Youssou N'Dour, Graça Machel et Akinwumi Adesina discutent d'une "meilleure reconstruction" après Covid-19