(Agence Ecofin) – Doublement des patrouilles, drones, radars pour traquer les migrants tentant de traverser la Manche, ce renforcement de la sécurité contre l’immigration clandestine a coûté à la France et au pays plus de 31 millions d’euros. ROYAUME-UNI. Les nouvelles mesures concernent 1hein Décembre.

Le ministre britannique de l’Intérieur, Priti Patel, a annoncé samedi 28 novembre un accord entre le Royaume-Uni et la France pour rendre impossible l’immigration illégale à travers la mer de la Manche. L’affaire était autrefois la source de tensions entre les deux pays, le Royaume-Uni accusant la France de ne pas en faire assez pour freiner le passage des frontières.

Dotées d’un budget de 31,4 millions d’euros, les nouvelles mesures de lutte contre l’immigration clandestine via la Manche fournissent des technologies de pointe, constituées de drones et de radars pour suivre les personnes ayant l’intention d’effectuer des traversées illégales, ainsi que d’un doublement des patrouilles françaises.

Le même samedi, 45 migrants, dont une femme et deux enfants, ont été secourus en mer alors qu’ils étaient en difficulté près de Dunkerque, une ville française. Dès octobre, un naufrage a fait 4 morts et 3 disparus dans la Manche, où environ 8 000 personnes ont emprunté la route pour rejoindre la Grande-Bretagne.

Aïsha Moyouzame

LIRE  Le Maroc inaugure le premier observatoire africain des migrations