Vaclav Rehor, directeur général de l’aéroport de Prague, a été élu au conseil d’administration de l’Airports Council International Europe (ACI Europe), une association aéroportuaire mondiale. Au cours de ses trois ans, il représentera la région de l’Europe de l’Est, ce qui lui donnera l’opportunité d’influencer positivement la forme du transport aérien en Europe. L’élection de nouveaux membres au Conseil d’administration, la plus haute instance d’ACI Europe, a eu lieu le 17 novembre 2020. Au total, ACI Europe associe plus de 500 aéroports et héliports de 45 pays européens.

Le Conseil d’Administration est la plus haute instance décisionnelle d’ACI Europe. Il adopte d’importantes résolutions et recommandations concernant la réglementation du trafic aérien et les opérations aéroportuaires à travers l’Europe. L’association concentre ses initiatives dans divers domaines, tels que la sécurité, la libéralisation du marché, la coordination des créneaux horaires et le transport aérien. Elle est également active dans le domaine du développement durable, de la digitalisation et de l’expérience client. ACI Europe participe également activement aux processus juridiques et réglementaires transnationaux et sert de plate-forme pour partager des expériences et fournir une expertise à l’aviation et au-delà des institutions. Il formule également des recommandations à la Commission européenne et travaille en étroite collaboration avec les organisations aéronautiques, à savoir l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), l’Agence de la sécurité aérienne de l’Union européenne (AESA) et Eurocontrol.

L’une des priorités actuelles d’ACI Europe est de surmonter la crise causée par la pandémie de COVID-19. «ACI Europe est actuellement très engagée dans les efforts visant à mettre en œuvre des règles de voyage européennes uniformes. L’objectif est d’introduire un protocole de test commun dans l’UE pour remplacer la quarantaine obligatoire. Si des tests rapides et abordables sont disponibles, le protocole supprimera le plus grand obstacle existant pour voyager à l’étranger. Cela contribuera non seulement à la reprise du trafic aérien, mais aussi à relancer l’ensemble de l’économie », Vaclav Rehor, président du conseil d’administration de l’aéroport de Prague à l’aéroport de Prague et nouveau membre du conseil d’administration de l’aéroport de Prague. ACI Europe, a déclaré.

LIRE  Conseils pour renforcer votre force de vente

«Outre la reprise rapide du transport aérien, des mesures devront être prises au niveau européen pour faire en sorte que l’aviation ne soit pas si massivement touchée par une crise future. Dans mon nouveau rôle, je souhaite donc me concentrer sur un certain nombre de domaines en vue d’une future garantie de stabilité. La sûreté et la sécurité du transport aérien, avec un accent particulier sur la santé et la sécurité, doivent rester l’une de nos priorités. La numérisation jouera également un rôle clé et fera passer les aéroports européens vers 21st tendances éternelles et nous permettant de relever les défis futurs plus rapidement et plus efficacement. Les questions de développement durable continueront d’être d’une grande importance. En général, je souhaite me concentrer sur la promotion d’une action commune et des initiatives conjointes dans tous les États membres de l’UE et sur le renforcement du rôle d’ACI Europe par rapport aux institutions européennes communes », a ajouté Vaclav Rehor.

En plus de Václav Řehoř, l’aéroport de Prague aura une autre représentation dans les institutions de l’ACI Europe. Libor Kurzweil, directeur de la gestion de la qualité, de la sécurité et de la gestion des processus à l’aéroport de Prague, a été nommé vice-président du comité technique, opérationnel et de sécurité de l’ACI en raison de son succès dans un appel d’offres.