Les régulateurs de l’aviation de l’Union européenne ont programmé des vols d’essai pour l’avion 737 Max en difficulté de Boeing.

L’Agence de la sécurité aérienne de l’Union européenne a déclaré que les tests auraient lieu à Vancouver, au Canada, la semaine du 7 septembre.

L’avion le plus vendu de Boeing s’est échoué l’année dernière après que deux accidents ont tué les 346 personnes sur les vols.

L’annonce intervient deux mois après que les régulateurs américains ont commencé des essais en vol similaires pour le jet.

Cependant, l’Agence de la sécurité aérienne de l’Union européenne a soutenu que l’autorisation de leur homologue américain ne signifie pas automatiquement l’autorisation de voler en Europe.

L’agence a déclaré qu’elle avait « travaillé sans relâche, en étroite collaboration avec l’agence américaine de la sécurité aérienne et Boeing, pour remettre en service le Boeing 737 Max dès que possible, mais seulement quand elle est convaincue qu’il est sûr ».

Il a déclaré que le processus de planification des vols d’essai était entravé par les restrictions de voyage liées à la Covid-19 entre l’Europe et les États-Unis. Il a ajouté :

« Bien que Boeing n’ait pas encore achevé certaines actions finales, l’Agence de la sécurité aérienne de l’Union européenne considère que la maturité globale du processus de refonte est désormais suffisante pour procéder aux essais en vol. C’est une condition préalable pour que l’agence européenne approuve la nouvelle conception de l’avion. »

L’Agence de la sécurité aérienne de l’Union européenne a déclaré que des tests sur simulateur auraient lieu à l’aéroport de Londres Gatwick à partir du 1er septembre.

LIRE  Les associations touristiques italiennes indignées par le plan de relance du gouvernement

Faire des changements

Pendant ce temps, la FAA a compilé une longue liste de changements qu’elle souhaite apporter avant que les avions puissent reprendre leur vol commercial.

Celles-ci comprennent la mise à jour du logiciel de contrôle de vol, la révision des procédures de l’équipage et le réacheminement du câblage interne.

Boeing espère remettre le 737 Max sur les ondes au début de l’année prochaine.

Les régulateurs de l’aviation ont immobilisé le 737 Max après deux accidents – un vol Lion Air et un vol Ethiopian Airlines – à moins de cinq mois d’intervalle.

Les 346 passagers et membres d’équipage ont été tués dans les accidents.

La décision a déclenché une crise financière dans l’entreprise âgée de 103 ans, a déclenché des poursuites judiciaires de la part des familles des victimes et soulevé des questions sur la manière dont Boeing et la FAA ont mené leur processus d’habilitation de sécurité.

Les enquêteurs ont blâmé les failles du système de contrôle de vol, que Boeing a révisé pendant des mois pour répondre aux nouvelles exigences de sécurité.