Le chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2020 de Royal Caribbean Group a chuté à 34,1 millions de dollars alors que la pandémie de COVID-19 maintenait les navires de croisière stationnés dans les ports

  • La pandémie COVID-19 a pratiquement arrêté l’industrie des croisières
  • Le chiffre d’affaires total de Royal Caribbean pour le quatrième trimestre est passé de 2,52 milliards de dollars l’an dernier à 34,1 millions de dollars
  • Royal Caribbean a déclaré qu’elle s’attendait à subir une perte nette pour le premier trimestre et l’exercice 2021

Royal Caribbean Group a annoncé avoir perdu plus d’un milliard de dollars au quatrième trimestre de 2020, mais la société a souligné de fortes tendances de réservation pour 2022

Alors que la crise des coronavirus a maintenu ses navires de croisière à terre, le chiffre d’affaires total de Royal Caribbean pour le quatrième trimestre de 2020 est tombé à 34,1 millions de dollars, contre 2,52 milliards de dollars l’année dernière.

Les analystes du secteur prévoyaient des ventes de 35,6 millions de dollars.

Royal Caribbean a noté que les réservations de croisières pour la première moitié de 2022 se situaient dans la fourchette historique et à des prix plus élevés, ce qui souligne une forte demande de croisières.

La société, qui a enregistré de rares ventes négatives au dernier trimestre, a déclaré qu’elle s’attendait à une perte nette pour le premier trimestre et l’exercice 2021.

Certains experts du secteur s’attendent à ce que Royal Caribbean, Carnival Corp et Norwegian Cruise Line Holdings Ltd reprennent progressivement leur croisière au second semestre de cette année, alors que les gouvernements des États-Unis et d’autres grands marchés vaccinent des millions de personnes.

LIRE  Une entreprise d'invitation de mariage est peu coûteuse et facile à faire

À la fin du mois de décembre, Royal Caribbean disposait d’environ 4,4 milliards de dollars de liquidités, contre environ 3,7 milliards de dollars à la fin du troisième trimestre après avoir levé 1 milliard de dollars au quatrième trimestre grâce à une offre d’actions.